Accessibilité des ERP : comment optimiser vos dépenses ?

Accessibilité des ERP : comment optimiser vos dépenses ?Accessibilité. Comment les collectivités qui sont dans l’obligation de transformer en chantiers leurs agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP), peuvent-elles réduire les coûts ?

 

Selon Marie Prost-Coletta, déléguée ministérielle à l’accessibilité « la moitié du million d’établissements recevant du public (ERP) existant estimé », a déposé 154 566 agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP), toutes structures confondues au 1er mai 2016. (Voir aussi : Accessibilité des ERP : les sanctions désormais applicables).

 

Accessibilité : une aide apportée par l’arrêté de 2014

  • L’arrêté du 8 décembre 2014 assouplissant les règles d’accessibilité aux ERP est une aide précieuse pour minimiser les coûts :
  • Le bâtiment est accessible était par n’importe quelle porte [art. 2.I] ;
  • Un appareil élévateur peut être installé sans dérogation [art. 7. 2.II.4] ;
  • Les largeurs de portes minimales passent de 90 à 80 centimètres [art. 10.II.1°] ;
  • Une dérogation technique pour un type de handicap à l’entrée d’un bâtiment vaut également pour l’intérieur.

 

Accessibilité : bien aménager le rez-de-chaussée

Le réaménagement du rez-de-chaussée évitera la prise pour l’accès à des endroits difficilement accessibles [accueil du public, services, permanences, etc.].

Idem pour les écoles où une ou plusieurs classes seront rendues accessibles selon les besoins.

Et en matière de transports, déplacer de quelques mètres un arrêt de bus peut grandement diminuer les coûts.

 

 

photo credit: VDM02:16-008 via photopin (license)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *