Petite histoire des panneaux de signalisation en France

L’équivalent des premiers « panneaux de signalisation » remonte à l’Empire Romain et aux bornes. Ces bornes indiquaient principalement, le long des routes, les travaux d’entretien réalisés, auxquels on ajoutait les distances jusqu’aux villes les plus proches.

 

Les premiers vrais panneaux routiers à n’indiquer que les distances ne datent que du XVIIème sièce. Ces panneaux servaient en particulier à calculer les courses des postiers.

 

sens interdit.png 250×250 Google Chrome Petite histoire des panneaux de signalisation en FranceLes panneaux de signalisation comme on les connaît aujourd’hui apparaissent en tout logique en même temps que l’automobile, au début du XXème siècle. Pour les symboles, on s’inspire à l’époque de la signalisation maritime.

 

Mais ce n’est pas l’Etat qui fait fabriquer et installer les panneaux de signalisation mais Michelin, qui utilise ce support pour promouvoir ses pneus et sa marque ! L’entreprise les fournit et les fait poser gratuitement dans les communes françaises.

 

Ce n’est qu’après-guerre, en 1946, que l’Etat français décide d’homogénéiser la signalisation routière et d’interdire la publicité sur les panneaux de signalisation. Avec la généralisation de l’automobile et le trafic croissant, de nouveaux panneaux apparaissent.

 

Retrouvez tous nos panneaux de signalisation sur declic.fr