Mobilier urbain : le banc du futur sera autonome et connecté

Mobilier urbain : le banc du futur sera autonome et connecté

© R3ilab

Le programme prospectif « Scenarii2020 » initié par le laboratoire R3iLab réfléchit sur le banc du futur qu’il imagine autonome, fournisseur d’énergie et connecté. (Voir aussi : [Portfolio] À quoi ressemblera le mobilier urbain du futur ?)

 

Ce banc autonome serait muni de panneaux photovoltaïques souples en toiture et serait donc capable de fournir de l’énergie pour recharger les appareils électriques comme téléphones portables et ordinateurs et, même, d’alimenter une barre de Leds.

Le but ? Recharger son téléphone ou sa tablette et pouvoir surfer sur internet sans limites, tranquillement installé dans son jardin, un parc public ou un site isolé, tout en bénéficiant d’un éclairage ciblé.

 

Le banc du futur commercialisé d’ici à 2017

Chacun des acteurs du programme a apporté son savoir-faire pour faire avancer le projet : le designer a dessiné le banc, Armor sa technologie en matière de panneaux photovoltaïques souples, Structures son expertise en matière d’éclairage, Garnier-Thiebaut le textile qui enveloppe les panneaux et la société Choletaise de Fabrication les liens pour tenir le tout.

Présenté pour la première fois au public, lors de l’édition 2015 du salon Maison & Objet, un 1er prototype « du banc photovoltaïque » devrait voir le jour dans les prochains mois pour une commercialisation d’ici début 2017.

  1. Ping : La ville du futur sera-t-elle intelligente et connectée (vidéo) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *