Quels supports de communication pour les collectivités ?

La parution des « 50 questions sur la communication des collectivités locales », supplément au « Courrier des maires et des élus locaux » de novembre 2014 est l’occasion idéale de revenir sur les différents supports de communication mis à la disposition de ces institutions publiques.

La communication des collectivités a sa place particulière. Fortement attachée à des territoires et à des institutions, elle est chargée, au-delà de l’information des habitants – consommateurs de services -, d’une mission de service public en direction des citoyens, acteurs de la vie locale.

 

Quels objectifs ?

 

Au contraire de la campagne publicitaire (qui utilise parfois le mobilier urbain comme support),  la communication publique n’a pas comme objectif de vendre un produit ou de contribuer au profit d’un acteur économique. Ses objectifs sont plus divers :

  • Informer sur les aménagements, les projets, décrire et expliquer les services et leur fonctionnement comme les horaires, les modalités d’accès et les publics destinataires ;
  • Animer un territoire, valoriser les savoirs faire de ses habitants, communiquer sur les activités économiques ou culturelles, la vie associative, etc ;
  • Mobiliser autour d’un projet public, rendre lisible et compréhensible la décision, montrer son sens, ses ambitions, ses conséquences…

 

Quels supports aujourd’hui ?

 

Le papier

Selon la troisième édition du Baromètre CapCom – un sondage grand public sur la communication des collectivités locales – publiée en octobre 2013, les journaux et magazines édités par les collectivités apparaissent comme leader dans la communication de ces institutions publiques. En effet, sur les 17 types de supports d’informations locales mesurés, la lettre d’information, bulletin ou magazine reste le moyen le plus utilisé par les citoyens pour s’informer sur la vie locale.

Le mobilier urbain

L’affichage est une technique de communication en extérieur qui consiste à installer et parfois gérer dans un espace public du mobilier urbain comme des abris urbains, abribuspanneaux d’affichage, etc. destinés à recevoir un support de nature informative.

Le développement d’outils numériques

Le web prend une place de plus en plus importante dans le quotidien des citoyens par le biais notamment des Smartphones et des tablettes. Mieux ciblés grâce aux outils numériques développés, les citoyens sont aussi proactifs : ils se voient offrir la possibilité d’évaluer instantanément les politiques publiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *