Aménagement urbain : à l’origine des villes… des sites et des besoins

Qu’est-ce qui motive l’aménagement urbain ? Pourquoi une ville nait-elle et grandit-elle dans tel ou tel lieu ? Qu’est-ce qui fait qu’elle devient métropole ou reste petite ville ? L’évolution urbaine est-elle le fruit du hasard ou celui des besoins de ses habitants ? La réponse est probablement au croisement des deux…

La première raison d’être d’une ville est économique : la ville est un lieu de production et d’échanges commerciaux.

 

En toute logique, les villes se sont donc développées dans un premier temps au plus près des axes de communication : fleuves et mers.
Très rapidement cependant, les richesses accumulées poussent les habitants des villes fluviales et côtières à se protéger… et de nouveaux critères de choix d’implantation et d’aménagement des villes se sont mis en place.

 

Les sites urbains : typologie

1. Les carrefours

  • Les berges des rivières et surtout points d’intersection des rivières, confluents (Lyon, Nevers), fonds d’estuaires (Bordeaux, Rouen), embouchures de fleuves (Le Havre, Saint-Nazaire), baies (Marseille, Nice).
  • Les sites de franchissement : les îles (Nantes), les routes conduisant aux cols dans les zones de montagne…
  • Les zones de contact entre espaces de natures différentes : entre plaine et montagne, confluence de vallées (Grenoble)…
  • Les zones frontalières (Lille, Bayonne)

2. Les gisements

  • Gisements d’énergie (charbon à Béthunes, gaz à Lacq), de matières premières (fer, sel), de sources thermales (Aix-les-Bains)…
  • Le tourisme : de montagne (Chamonix) et de borde de mer (St-Tropez, Biarritz, Deauville).
  • Lieux de rassemblement ou événements politiques, culturels, religieux (Avignon, Versailles, Lourdes, Lisieux).

3. Les sites défensifs

  • Les sites perchés
  • Les sites à l’abri d’un méandre (Besançon), d’un marais (Bourges)…

Dynamique des besoins

Quels qu’ils soient, les intérêts d’un site sont le plus souvent conjoncturels : si la position frontalière est une bénédiction en temps de paix, c’est une terrible tare en temps de guerre. Les positions perchées étaient défensives en temps de guerre… Depuis le XXe siècle elles posent des problèmes de circulation.

 

En résumé, les caractères d’un site n’en font pas sa valeur. La valeur d’un site urbain dépend avant tout des besoins de ses acteurs à un moment donné.

 

A l’origine des croissances urbaines

1. Les transports

L’accessibilité des hommes et des informations est bien sûr l’un des premiers facteurs du développement de la ville. Au XIXe siècle, le déclin d’Auxerre a débuté avec le refus d’une gare !

 

2. Des activités porteuses

Des activités porteuses attirent les hommes… La diversification des activités économiques d’une ville assure la pérennité de la croissance urbaine, contrant les crises sectorielles.

 

3. Une image séduisante

Une ville à l’image positive fait venir les hommes, les emplois, les touristes et les promeneurs. Vendre sa ville est donc absolument indispensable pour attirer du monde : qualité du centre-ville, offre culturelle, maillage et modernité des transports en commun, qualité des services scolaires, hospitaliers, de proximité, conforts de l’aménagement, du matériel et des équipements urbains

 

 

Sur declic.fr, retrouvez tout le mobilier et les équipements urbains dont vous avez besoin pour l’aménagement de votre collectivité.

 

Conformes aux normes françaises et européennes, nos produits sont garantis pour une longue période. Nous assurons en outre un suivi de tous nos produits dans le temps et pouvons ainsi vous fournir des pièces détachées et des éléments de renouvellement même 10 ans plus tard.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *