Autocars Macron : 70 % passagers en plus au 1er trimestre 2016

Autocars « Macron » : 70 % passagers en plus au 1er trimestre 2016En près de 8 mois depuis l’ouverture du marché, les lignes régulières d’autocars « Macron » ont enregistré une hausse de fréquentation de 69 % au premier trimestre 2016 par rapport aux trois derniers mois de 2015 selon l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer)*. (Voir aussi : Autocars interurbains : plus de 730 « paires de villes » desservies.)

 

Dans une synthèse d’activité trimestrielle sur la base des données collectées auprès des cinq opérateurs du marché, sortie le 13 juin dernier, l’Arafer a observé que près de 1,1 million de passagers ont été transportés au premier trimestre 2016, soit 70 % de plus qu’au dernier trimestre 2015.

Les cinq principaux opérateurs ont transporté au total 1,86 million de voyageurs : Eurolines/Isilines 41 % des liaisons commercialisées, FlixBus 32 %, Starshipper 13 %, Ouibus 10 % et Megabus 4 %.

 

Autocars « Macron » : 1200 emplois créés

Le chiffre d’affaires des cinq opérateurs a progressé de 60 % au premier trimestre pour s’établir à 12,2 millions d’euros HT au 31 mars 2016, soit au total 21,5 millions d’euros HT depuis l’ouverture du marché. Cette croissance s’est traduite en créations d’emplois, avec « près de 250 ETP supplémentaires sur le trimestre, soit plus de 1200 emplois créés » en huit mois, souligne l’Arafer.

 

Autocars « Macron » : quelques chiffres

  • Le trajet moyen parcouru au premier trimestre 2016 a été de 346 km générant une recette de 11,3 euros hors taxes (HT) ;
  • La recette moyenne par passager s’élève à 3,3 euros HT pour 100 km.
  • L’offre de transport par autocar a augmenté de 26 % au premier trimestre avec 191 lignes** et 858 liaisons différentes commercialisées (+25 %) desservant 150 villes françaises ;
  • Les opérateurs ont augmenté les fréquences avec 566 départs d’autocars quotidiens (+ 57 %) depuis 204 points d’arrêts, dont 71 gares routières.

*En libéralisant le transport interurbain par autocar, la loi Macron du 6 août 2015 a aussi confié à l’Arafer, en tant que régulateur du rail et de la route, une mission d’observation de ce nouveau marché

**Une ligne peut comporter plusieurs liaisons.

photo credit: Temsa Safari HD via photopin (license)

 

>>Tous les Abribus DECLIC en cliquant ici<<

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *