Collectivités : les réseaux sociaux indispensables

Collectivités : les réseaux sociaux indispensablesLes réseaux sociaux sont aujourd’hui des outils indispensables pour la communication des collectivités. Facebook, Twitter, Instagram, TouTube, etc. Tous possèdent des particularités, un langage propre, un mode de fonctionnement unique. Explications.

 

Selon le baromètre Ideose des collectivités territoriales sur les réseaux sociaux, 54 % des préfectures ont une page Facebook et 49 % un compte Twitter. Les conseils généraux y sont encore plus présents avec un pourcentage de 66 % sur Facebook (49 % sur Twitter). Ainsi, les collectivités ont commencé à adapter leur communication aux nouvelles technologies. Or, leur usage se limite souvent à Facebook et Twitter alors qu’il existe d’autres médiums tout aussi efficaces.

 

Facebook le populaire

Selon les chiffres présentés par Facebook en septembre dernier, il existe plus de 30 millions d’utilisateurs actifs en France qui communiquent généralement sous leur vraie identité, favorisant une relation de proximité avec les administrés.

Utiliser efficacement Facebook est assez simple, mais nécessite quelques bonnes pratiques :

  • Soyez bref ;
  • Publiez régulièrement ;
  • Publiez à un moment optimal grâce à vos statistiques ;
  • Soyez saisonnier ;
  • Publiez des photos et des vidéos ;
  • Utilisez des visuels impactants.

 

Twitter le branché

Twitter qui affiche un bilan moins flamboyant que Facebook avec ses 6 millions d’utilisateurs selon Médiamétrie en France est le deuxième réseau social le plus utilisé par les collectivités territoriales.

Twitter, c’est le réseau social de l’instant. Il offre pour cela des possibilités uniques, à l’instar des livetweets qui sont des récits en direct d’événements de diverse nature, comme des conférences ou des interventions publiques.

 

Instagram l’esthète

Instagram est une application et un service de partage de photos et de vidéos disponibles sur plates-formes mobiles de type iOS, Android et Windows Phone. Le service permet de partager ses photographies et ses vidéos avec son réseau d’amis, d’aimer (liker) et de laisser des commentaires sur les clichés déposés par les autres utilisateurs. Il permet ainsi communiquer différemment, via des photos ou de courtes vidéos afin de mettre en valeur le territoire, un événement ou les coulisses de ce dernier.

 

Snapchat le jeune

Autre réseau social en vogue avec plus de 100 millions d’utilisateurs actifs (octobre 2014), en particulier auprès d’un public jeune, Snapchat est une application de partage de photos et de vidéos disponible sur plates-formes mobiles de type iOS et Android. La particularité de cette application est l’existence d’une limite de temps de visualisation du média envoyé à ses destinataires. Chaque photographie ou vidéo envoyée ne peut être visible par son destinataire que durant une période de temps allant d’une à dix secondes.

 

YouTube la vidéo

Selon Médiamétrie, ce sont environ 22 millions de Français (juillet 2015) qui se rendent sur TouTube tous les mois. Les collectivités territoriales disposent donc d’un outil puissant pour communiquer à propos d’événements ou faire la promotion du territoire. Les utilisateurs peuvent s’abonner aux pages des comptes qui les intéressent et suivre les publications au quotidien. Ils ont aussi la possibilité de poster des commentaires et d’instaurer un dialogue.

A noter qu’il existe aussi Dailymotion, l’équivalent français qui revendique un peu plus de 9 millions de visiteurs uniques par mois.

 

Linkedin le professionnel

Dans le cadre d’une stratégie liée à l’emploi, les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn (100 millions d’utilisateurs actifs, dont 6 millions en France) ou Viadeo (65 millions de membres pour 3,5 millions d’utilisateurs actifs en France) présentent un intérêt. Ils ont été créés afin de mettre en relation l’offre et la demande.

photo credit: Social-media-addict illustration via photopin (license)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *