Écologie : quelles sont les villes les plus vertes de France ?

Écologie : quelles sont les villes les plus vertes de France ?Début 2014, l’organisation professionnelle Les entreprises du paysage (Unep) a publié un palmarès des villes les plus vertes de France.

 

Pour l’Unep, les espaces verts ne peuvent plus être considérés comme de simples éléments décoratifs. Biens publics, ce sont des facteurs de bien-être et de lien social. « Les études montrent que ce sont également des investissements utiles pour améliorer la santé de nos concitoyens », précise Catherine Muller, la présidente. Et pour causes, selon un récent sondage IFOP du 9 mai 2014 réalisé pour l’association de défense de l’environnement WWF, 9 Français sur 10 seraient favorables à la transition énergétique.

Le palmarès de l’Unep basé sur les 50 plus grandes villes de France (selon le nombre d’habitants, recensement INSEE, chiffres 2013) a fondé son analyse sur les données publiques et questionnaires déclaratifs remplis par les services Espaces verts des villes concernées.

Publié le 19 février, le palmarès s’appuie sur l’analyse de plus de 1 500 données extensives, par exemple :

  • La part du budget communal dédiée aux aménagements paysagers ;
  • L’existence d’un plan « biodiversité » à l’échelle de la ville ;
  • L’incitation au compost, etc.

Numéro 1 : la région Pays de la Loire

Qu’il s’agisse de développer ou valoriser le patrimoine vert urbain et la biodiversité, les villes se situant au nord d’un axe Bordeaux-Lyon sont les plus engagées. En tête la région Pays de la Loire qui décroche la palme avec Angers et Nantes (suivies par Limoges) en tête des villes les plus vertes de France.

Dans quelles villes trouve-t-on le plus de verdure ?

À Angers, Limoges et Brest, les infrastructures vertes sont « remarquables » d’après l’Unep qui cite :

  • A Angers, les 300 hectares d’espaces verts en continu ;
  • A Limoges, les 700 hectares d’espaces naturels et à Brest ;
  • La Rade du port et sa ceinture verte et bleue de plus de 4 000 hectares.

La densité d’espaces verts par habitant est extrêmement variable selon les villes. « Elle s’échelonne de 3 à 60 m2 par habitant (et même 200 m2 pour Besançon, record de France). Les villes les moins bien loties sont généralement situées dans les régions méridionales. En moyenne, les grandes villes françaises abritent 11 arbres par hectare (mais seulement 0,2 arbre par habitant…) et 31 m2 d’espaces verts par habitant » précise l’Unep.

Des écarts considérables entre les villes

Les écarts d’investissement dans l’entretien et la création d’espaces verts sont sans commune mesure d’une ville à l’autre. La moyenne de l’investissement des 50 plus grandes villes françaises est de 47 euros par habitant (exemple type, Montpellier), mais « l’effort d’investissement pour créer de nouveaux espaces verts ou réaménager l’existant varie d’un facteur x50 selon les villes » met en avant l’étude de l’UNEP.

Angers, Lyon et Strasbourg sont en tête. Limoges, en quatrième position, investit 100 euros par an et par habitant dans ses espaces verts, dont 25 % consacrés à l’aménagement de nouveaux espaces paysagers.

Bordeaux, Angers et Marseille préservent la biodiversité

Pour protéger et encourager la biodiversité à grand renfort d’éco-pâturage, de ruches urbaines, d’hôtel à insectes, de nichoirs pour oiseaux migrateurs ou de pigeonniers, ce sont Bordeaux, Angers et Marseille qui arrivent en tête.

  • Moutons et vaches tondent la pelouse. L’éco-pastoralisme (qui consiste à remplacer les tondeuses à essence par des moutons ou des vaches) a déjà séduit onze grandes villes en particulier dans le grand Ouest.
  • Zéro phytosanitaire. Les deux enjeux les mieux intégrés sont la formation du personnel à la réduction des pesticides, et la gestion différenciée. Certaines vont plus loin et mettent en place des initiatives telles que le fauchage alternatif ou tardif.

Les déchets verts

Les déchets verts sont une ressource appréciable quand on sait en optimiser la valeur : récupérés, broyés, transformés sous forme de compost ou même « méthanisés » pour être utilisés comme source d’énergie :

  • À Brest, des composteurs ont été distribués aux associations et aux particuliers ;
  • À Nantes la ville propose des formations au compostage par un professionnel ;
  • À Nancy, la ville a adapté son mobilier urbain pour « signaler » au grand public les points de collecte ;
  • Metz, quant à elle, s’est spécialisée dans le développement de composteurs aux pieds des immeubles collectifs.

Promotion du végétal dans la vie de la ville

Dernier critère évalué dans le palmarès : l’usage des espaces verts comme levier d’attractivité. Pour l’Unep, Angers s’impose comme la véritable « capitale du paysage » en France, avec le festival Jardins d’Expression et la proximité du parc d’attractions Terra Botanica. Mais Nantes n’est pas en reste avec sa Biennale de la rose et Folie des Plantes, ou les Floralies à Nantes, sans parler du Jardin d’Horticulture à Reims.

En attendant, l’Unep garde les pieds sur terre et sait à quel point l’investissement dédié à la création de nouveaux parcs et jardins reste faible en comparaison d’autres projets d’investissement (il représente en moyenne 1,2 % du budget des 50 plus grandes villes de France, avec une fourchette allant de 0,1 %… à 5 % à Angers).

Et en Europe, ça donne quoi ?

  • A Stockholm, 95 % des habitants disposent d’un espace vert à moins de 300 m de chez eux ;
  • Les Berlinois disposent chacun de 21 m2 d’espace vert en moyenne ;
  • Les Madrilènes : 68 m2 ;
  • Les Parisiens : 14 m2.

 

>> Découvrez toutes les jardinières et combinés pour collectivités de Déclic en cliquant ici << 

 

photo credit: Sorin Mutu via photopin cc

2 réponses à “Écologie : quelles sont les villes les plus vertes de France ?

  1. L’article ne ment pas ! Angers est une ville verte qui mise sur l’écologie. Les parcs, tels que le Parc Balzac, le Lac de Maine ou l’Étang St Nicolas, sont démesurés. La qualité de vie y est d’ailleurs très élevée. Particuliers et professionnels devraient tous avoir une attitude responsable au quotidien, car au final, tout le monde est gagnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *