Réforme du stationnement : prêt pour le 1er janvier 2018 ?

Réforme du stationnement : prêt pour le 1er janvier 2018 ?Dans le cadre de l’entrée en vigueur le 1er janvier 2018 de la réforme du stationnement issue de la loi MAPTAM, Techni.Cités propose une journée d’échanges avec experts et territoriaux pour les collectivités le 22 novembre prochain à Paris.

 

Le Club Techni.Cités, un espace entièrement consacré à la filière technique des collectivités, à l’ingénierie publique et au développement durable, organise une journée d’échanges avec experts et territoriaux pour aider les collectivités à se saisir de la réforme de décentralisation et dépénalisation du stationnement issue de la loi MAPTAM. (Voir aussi : Collectivités : un guide sur la décentralisation du stationnement payant.)

 

Journée réforme du stationnement, par ici le programme :

  • Où en est-on de la mise en œuvre opérationnelle de la décentralisation du stationnement payant ?
  • Vers quel mode de gestion se tourner (DSP, marché, régie) ?
  • Comment élaborer une nouvelle tarification ?
  • Quelle adaptation des équipements techniques ?
  • Comment communiquer auprès des usagers et valoriser le changement dans la politique de mobilité urbaine ?
  • Quelles solutions pour les collectivités de petite échelle pour s’engager dans la réforme malgré leurs contraintes propres ?
  • En quoi la réforme pourra induire des évolutions de l’usage du stationnement privé et des éventuelles mutualisations de ces parkings ou de stationnement saisonnier ?

 

–> Retrouvez tout le mobilier urbain DECLIC dédié au stationnement pour les collectivités en cliquant ici. <–

 

photo credit: GK Sens-Yonne Sens 89 : Chican’est pas mon intention !! il était urgent de la rénover cette rue de Gaulle, mais quel gymkhana avec en prime quelques poteaux hors alignement qui à mon avis ne résisteront pas longtemps .. via photopin (license)

Une réponse à “Réforme du stationnement : prêt pour le 1er janvier 2018 ?

  1. Merci pour cet article récapitulant la réforme. Au 1er Janvier 2018, ne pas payer le tarif horaire du stationnement ne relèvera plus de l’infraction pénale. L’amende de 17 euros pour défaut ou insuffisance de paiement disparaîtra. Mieux faut être à jour sur ce changement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *