Sécurité routière : les dates clés en France

Sécurité routière : les dates clés en FranceLa France a été longtemps un des pays les plus dangereux en Europe occidentale. Mais à partir de 1972, le mode de gestion de la sécurité routière a profondément évolué (voir aussi : « Petite histoire des panneaux de signalisation en France »). Les actions menées par les pouvoirs publics ont commencé à trouver une efficacité. Retour sur ces dates clés qui ont réduit le nombre de tués sur les routes.

 

Le gouvernement a annoncé une expérimentation de limitation de vitesse à 80 km/h sur trois tronçons de routes nationales, mais est-ce suffisant contre la mortalité ?

– En 1883 une circulaire ministérielle instaure le certificat de capacité valable pour la conduite des véhicules, l’ancêtre du permis de conduire.

– Le Code de la Route est instauré en 1921.

– En 1954, la première limitation de vitesse apparaît, 60 km/h en agglomération. Hors agglo il n’y a pas de limitation de vitesse. L’alcoolémie au volant n’est pas limitée.

– Le SMUR (service médical d’urgence) est créé en 1957.

– En 1959 une ordonnance permettant de sanctionner la conduite en état d’ivresse est mise en place.

– Depuis 1960 le nombre de tués sur la route chaque année est comptabilisé : 8 295 en 1960, deux fois plus, 10 ans plus tard, c’est-à-dire 16 387 en 1970. Pourtant, une loi limitant l’alcoolémie à 80 g/l a été mise en place, entre-temps, ainsi qu’un décret limitant la vitesse à 90 k/h les jeunes conducteurs.

 

1972 : l’année tueuse

 

– Avec 18 034 personnes tuées sur les routes, le taux de mortalité est le plus fort enregistré sur les routes françaises en 1972.

– En 1973, le port de la ceinture de sécurité devient obligatoire, mais uniquement en agglomération et pour les passagers avant. Le port du casque pour les deux roues devient également obligatoire.

– En 1974, les limitations de vitesse sont définies pour toutes les routes. 130 km/h pour les autoroutes, 110 km/h pour les 2 x 2 voies et 90 km/h sur les routes.

– En 1978, la ceinture devient obligatoire et toutes les voitures doivent en être équipées.

– C’est en 1986 que le permis peut être retiré immédiatement en cas de conduite sous l’emprise d’alcool. Le contrôle technique devient obligatoire.

– En 1990, la limitation de vitesse en agglomération tombe à 50 km/h.

– C’est en 1992 que le permis à point est instauré. À cette époque le non-port de la ceinture de sécurité coûte 1 point et la conduite en état d’ivresse 3 points.

– En 1995 le seuil d’alcoolémie toléré passe à 0,5 g/l de sang.

– En 2003, les radars automatiques sont mis en place.

– Depuis 2008, les gilets et les triangles de signalisation deviennent obligatoires pour chaque véhicule.

– En 2012 les avertisseurs de radars sont interdits, le téléphone au volant est plus lourdement sanctionné, et les éthylotests sont en passe de devenir obligatoires.

Fin novembre 2014, on dénombrait 3103 victimes, soit 6 fois moins qu’en 1972.

 

>> Retrouvez tous nos panneaux de signalisation sur declic.fr << 

Une réponse à “Sécurité routière : les dates clés en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *