Sécurité routière : un arrêté renforce la sécurité passive

Sécurité routière : un arrêté renforce de la sécurité passive
Potelet à mémoire de forme.

L’arrêté du 14 avril 2015 modifie l’instruction interministérielle sur la signalisation routière du 22 octobre 1963 afin d’autoriser sur l’ensemble du réseau routier, la possibilité d’utilisation des supports à sécurité passive. Explications.

 

La sécurité passive correspond à l’ensemble des dispositifs mis en place pour minimiser la gravité d’un accident. Aujourd’hui au cœur des préoccupations de l’industrie automobile, elle représente également un enjeu essentiel de la signalisation routière avec par exemple, la mise en place progressive de bornes ou potelets à mémoire de forme.

Ce nouvel arrêté qui s’intègre dans le plan d’action de 26 mesures pour lutter contre l’insécurité routière annoncé en janvier dernier par le ministre de l’Intérieur, monsieur Bernard Cazeneuve, intègre les dimensions et caractéristiques des supports d’accotement.

 

Limiter les accidents graves pour sauver des vies

 

Faire reculer la mortalité en réduisant les conséquences liées à une sortie de route, un véritable défi. Apparue dans les années 60-70 aux États-Unis et en Scandinavie, cette préoccupation est devenue majeure en France depuis le début des années 80. Les progrès réalisés dans ce domaine s’appliquent tout particulièrement aux comportements des structures et des obstacles en cas de choc. Les avancées ont ainsi permis de limiter considérablement les conséquences d’une collision pour les occupants du véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *