[Portfolio] Les plus incroyables trompe-l'oeil urbains !

Sport, arttourisme et mobilier, l’espace urbain est un immense terrain de jeux, de créativité et de découvertes ! Mais ce n’est pas tout. La ville est également un fantastique espace d’expérimentation pour les artistes qui s’adonnent depuis l’Antiquité au trompe-l’oeil.

Comme son nom l’indique, le trompe-l’œil est destiné à tromper l’œil. Ses origines se retrouvent dans des fresques et mosaïques antiques. Le récit le plus ancien qui marque le début du trompe-l’œil est celui de Pline l’Ancien qui relate dans son Histoire naturelle, comment le peintre Zeuxis (464-398 avant Jésus-Christ), dans une compétition qui l’opposait au peintre Parrhasius, avait représenté des raisins si parfaits que des oiseaux vinrent voleter autour…

Si l’Antiquité est le point de départ de cette illusion parfaite, la Renaissance et le Maniérisme amplifient ce phénomène jusqu’à la période Baroque, époque où le trompe-l’oeil devient un genre à part entière.

Aujourd’hui des artistes comme le Britannique Julian Beever ou l’Allemand Edgar Mueller sont reconnus mondialement grâce à leurs oeuvres qui lorsqu’on les regarde sous un angle précis, donnent l’illusion d’être en trois dimensions et de sortir du sol ou des murs. Peints au moyen d’une technique de projection appelée anamorphose, leur trompe-l’oeil défient les lois de la perspective…

 

3 réponses à “[Portfolio] Les plus incroyables trompe-l'oeil urbains !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *