Téléphérique de Brest : les premiers tests ont commencé

Téléphérique de Brest : les premiers tests ont commencé
Capture d’écran YouTube Brest. fr

C’est parti pour deux mois de tests… Le téléphérique de Brest vient de tester mardi 6 septembre 2016 une innovation mondiale au-dessus de la Penfeld : les deux cabines se croisent en passant l’une au-dessus de l’autre.

 

La première cabine du téléphérique urbain de Brest, le premier d’une série en France, a été installée « avec succès » mercredi 17 août. La deuxième cabine du téléphérique brestois a été installée mardi 6 septembre 2016, en début de matinée puis s’est élancée sur les câbles qui surplombent désormais la Penfeld et les installations de la Marine nationale. Ce sera la première fois dans l’histoire des téléphériques que des cabines évolueront l’une au-dessus de l’autre et non l’une à côté de l’autre (hors d’un contexte de montagne) réduisant ainsi l’envergure du système et des stations, et donc l’emprise au sol, un bénéfice particulièrement intéressant en milieu urbain. (Voir aussi : Straddling bus : un métro aérien pour désengorger les centres-villes).

 

Téléphérique de Brest : 460 mètres en trois minutes

  • Le téléphérique couvrira une distance de 460 mètres au-dessus de la Penfeld et de la base militaire navale de Brest ;
  • Les deux cabines ne se croiseront l’une au-dessus de l’autre, à près de 70 mètres de hauteur ;
  • Les deux habitacles, d’une surface au sol de 13m2, sont entièrement vitrés et pourront embarquer jusqu’à 60 passagers et fonctionner avec des vents soufflant jusqu’à près de 110 km/h ;
  • Le voyage, d’une rive à l’autre, ne durera pas plus de trois minutes ;
  • Enfin le téléphérique permettra de transporter près de 1 200 passagers par heure et 675 000 voyageurs par an.

 

–> A noter que l’usage du dispositif sera payant et intégré au système tarifaire des transports en commun de Brest Métropole Océane.

–> L’ouverture aux voyageurs de ce nouveau mode de transport urbain est prévue pour fin octobre.

 

 

>> Découvrez les gammes DECLIC éco-responsables en cliquant ici <<

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *