Le top 5 des villes vertes de France

Le top 5 des villes les plus vertes de FranceAngers, Nantes et Strasbourg figurent en tête du top 5 des villes vertes de France 2017 que vient de sortir l’Observatoire des villes vertes, créé par l’Union nationale des entreprises du paysage et Hortis, l’association regroupant les responsables de nature en ville.

 

« Patrimoine vert, protection de la biodiversité, actions de sensibilisation au végétal, méthodes d’entretien respectueuses de l’environnement… autant de critères évalués dans la conception de cette enquête », a expliqué Jean-Pierre Gueneau, Président d’Hortis. (Voir aussi : Le Prix de la capitale verte de l’Europe récompense les villes qui s’engagent).

 

Première place : Angers

« Connue pour son histoire horticole, la ville d’Angers est l’une des villes de France les mieux pourvues en espaces verts », explique l’Observatoire. En effet, la capitale angevine totalise près de 100 m — d’espaces verts par habitant — contre 48 m — pour la moyenne nationale. Les espaces verts publics (hors forêts) représentent plus de 14 % de la surface de la ville et la commune alloue près de 3,5 % de son budget communal au développement du vert en ville.

 

Seconde place : Nantes

Nantes qui totalise 37 m — d’espaces verts par habitant mise sur ses espaces verts : 69 € par habitant y sont consacrés tous les ans (contre 67 euros en moyenne à Angers). En 2016, la ville a investi plus de 17 millions d’euros dans la création de nouveaux espaces verts, près de quatre fois plus que les autres villes.

 

Troisième place : Strasbourg

Strasbourg comptabilise près de 116 m — d’espaces verts par habitant (dont plus de quatre hectares classés). Ainsi, les Strasbourgeois sont 2,5 fois plus d’espaces verts que la moyenne des Français.

 

Quatrième place : Lyon

Saluée pour sa politique en faveur de la préservation de la biodiversité Lyon se classe 3e du classement dans la catégorie du développement et de l’amélioration du patrimoine végétale et 2e des villes les plus exemplaires dans le domaine de la préservation de la biodiversité.

 

Cinquième place : Caen

Enfin, avec ses 591 hectares d’espaces verts qui occupent près de 25 % du territoire. La ville de Caen arrive en cinquième position grâce à ses trois objectifs :

  • Préserver les ressources en eau ;
  • Limiter le réchauffement climatique ;
  • Sauvegarder la biodiversité.

 

photo credit: Dave Hamster The River Maine and Verdun Bridge viewed from Angers Castle via photopin (license)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *