Trail urbain : entre 20 et 40 km de bitume, trottoirs et escaliers…

Trail urbain : entre 20 et 40 km de bitume, trottoirs et escaliers…Surfant sur la vague du succès du trail classique, c’est à dire en milieu naturel, certaines villes comme Bordeaux, Toulouse, paris, Lyon, Verdun ou encore Rodez, etc. organisent désormais des trails urbains, où montagne et campagne sont troqués contre un savant mélange d’escaliers, de trottoirs, de ruelles pavées ou de sentiers en bord de fleuve… Zoom sur une pratique qui rejoint les rangs de moins en moins serrés des sports pratiqués en zone urbaine.

 

Compétition sportive, nouvelle manière de visiter la ville, évènement sportif, convivial, solidaire, etc. Le trail urbain, course en ville, peut être abordé de différentes manières. À Bordeaux par exemple, l’association Les Toqués de la dalle promet un moment festif vécu en famille quand Le trail urbain toulousain offre une visite complète de la ville.

 

Combien de kilomètres ?

De 10 à plus de 30 kilomètres pour Lyon où 6000 trailers ont arpenté la ville en avril dernier. Il n’y a pas vraiment de règle même si en effet, plus l’espace urbain est grand, plus il y a de distances à parcourir…

 

Faut-il être sportif ?

Oui et non. Si les plus rapides, venus en compétiteurs ont peu de temps à consacrer à la contemplation, les autres peuvent apprécier un parcours généralement pensé pour la visite et la découverte originale du milieu urbain.

–> À noter que les trails urbains sont plus courts que les trails en milieu naturel (jusqu’à 160 kilomètres). Pour se préparer à cette épreuve, il faut donc bien doser ses efforts et ne pas s’économiser autant que lors des longs trails.

 

Crédit photo : lyonurbantrail.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *