Urbanisme : Manuel Dominguez invente la ville roulante

Urbanisme : Manuel Dominguez invite la ville roulante
(DR : Manuel Dominguez/Poliedroe Studio).

Parmi les projets urbains extraordinaires du futur, l’architecte espagnol Manuel Dominguez a imaginé « City on Tracks », une immense ville mobile sur une plateforme roulante montée sur chenilles, conçue pour conduire ses habitants sur un parcours nomade à travers le monde. Bureaux, logements, aéroport, commerces, bâtiments industriels, structures de production d’énergie et d’eau douce, cet espace urbain insolite de 400 000 tonnes pourrait abriter jusqu’à 5 000 personnes.

Ce projet, largement inspiré des travaux d’Archigram a été réalisé dans le cadre d’un travail de fin d’études à l’ETSA (École technique supérieure d’architecture), près de Madrid. Partant du principe que dans le futur, les populations seront amenées à se déplacer en fonction du climat, des ressources, des guerres ou des épidémies, l’architecte espagnol Manuel Dominguez a pensé et dessiné cette ville sur une immense plateforme roulante dont les travaux pourraient durer deux ans seulement.

 

Une ville autosuffisante

 

Le projet est également écoresponsable. En suivant les saisons, la ville mobile et autosuffisante pourrait aisément réduire sa consommation d’énergie en migrant vers le sud au moment de l’hiver et permettrait la reforestation des zones occupées par les villes statiques. Architecte se définissant comme « utopique », Manuel Dominguez imagine l’homme du futur en nomade, mieux intégré dans l’écosystème et sans attaches géographiques. Son projet un peu fou pourrait devenir une solution envisageable aux difficultés auxquelles se trouvent confrontées les villes modernes.

 

2 réponses à “Urbanisme : Manuel Dominguez invente la ville roulante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *