Bientôt des autoroutes pour vélo dans les villes européennes ?

L’AIRBIKE permet de suspendre un vélo sans effort.

Avec l’émergence des notions d’écomobilité ou de mobilité durable apparues après les crises de l’énergie et de la biodiversité, certaines villes européennes ont opté pour la création de méga-pistes cyclables ou en d’autres termes, des autoroutes pour vélo.

 

Plus écologiques, plus économiques et parfois plus rapides, les modes de circulation dans l’espace changent, entraînant avec eux de nouveaux moyens de transport propres et urbains.

 

Parmi eux, le vélo dont le nombre d’usagers explose littéralement. Paris par exemple prévoit une augmentation de +15% des trajets effectués à vélo d’ici à 2020. C’est pourquoi la capitale pense sérieusement offrir d’avantage d’abris vélos et ranges vélos, de nouvelles pistes cyclables sur les grands axes, généralisation des zones à 30 km/h et peut-être des pistes plus larges ou l’interdiction de la circulation automobile aux abords des marchés.

 

 

D’autres villes européennes planchent également sur la question. Certaines d’entre elles pensent carrément créer des autoroutes pour vélos mesurant en moyenne trois mètres de large. Réalisées en béton ou en asphalte, elles sont généralement plates, droites et avec le moins d’obstacles possible.

 

Les nordiques sur la voie rapide

  • Les Pays Bas ont bien sur été les premiers à se lancer dans la mise en place de telles infrastructures ;
  • En Belgique, trois autoroutes pour cyclistes verront le jour d’ici à 2018 autour de Gand. Les travaux sont en cours et la création de ponts et de tunnels pour cyclistes fait également partie des futurs aménagements ;
  • A Bruxelles, ce genre d’autoroute pour vélos existe depuis déjà un certain moment. L’une d’entre elle relie d’ailleurs Bruxelles et Louvain.
  • Au Danemark des travaux sont également en cours pour créer et mettre en place ces méga-pistes cyclables ;
  • Copenhague par exemple bénéficiera bientôt de 28 voies express pour relier le centre-ville à la banlieue d’ici 2015.
  • Londres voit les choses en grand en réfléchissant à la création de 220 kilomètres de pistes cyclables aériennes.

 

La France sur la bonne pente

Bordeaux et Nantes se hissent dans le Top 10 des villes les plus « vélo-friendly » dans le monde et à Strasbourg, des travaux ont été lancés l’an dernier pour réaliser le « Reve » (Réseau Vélo Express) : une autoroute pour vélo d’une longueur d’environ 130 kilomètres qui devrait être livrée aux cyclistes en 2020.
 

>> Toute la gamme Déclic des abris vélos et ranges vélos <<

 

2 réponses à “Bientôt des autoroutes pour vélo dans les villes européennes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *